Le chêne rouge, également appelé chêne d’Amérique

Quercus rubra

Le chêne rouge d’Amérique est originaire d’Amérique du Nord et est l’arbre emblématique de l’État américain du New Jersey. Cette espèce est largement répandue en Europe occidentale et centrale, ainsi que dans de grandes parties de l’Europe du Sud et du Sud-Est. Certaines concentrations de plantation se trouvent en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en France. Introduit en Suisse en 1691, le chêne rouge a été initialement implanté en tant qu'arbre destiné aux parcs. En comparaison à l’espèce de chêne blanc originaire d’Europe centrale, le chêne rouge est plus résistant aux parasites, tolère mieux l’ombre et se développe plus rapidement. Le chêne rouge est cultivé sous forme de peuplement pur ou mixte associé au hêtre.

Origine:
France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Suisse

A propos de l’arbre
Le chêne rouge arbore une coloration de base rougeâtre et une structure plus grossière que le chêne indigène. Ce feuillu atteint généralement une hauteur de 20 à 25 mètres, parfois 35 mètres. Il peut vivre jusqu’à 400 ans et atteindre un diamètre de tronc de deux mètres. Lorsqu’il est jeune, le système racinaire du chêne rouge se caractérise par une racine pivot, puis plus tard, par un système de racine fasciculée. Sa croissance est extrêmement rapide. Une pousse annuelle de 2,5 mètres de long peut être observée sur les jeunes arbres.

Il forme un houppier arrondi. L’écorce des jeunes chênes rouges est grise et lisse, remplacée plus tard par une écorce fine et écailleuse. La feuille possède quatre à cinq lobes sur chacune de ses moitiés, divisés par des nervures pouvant atteindre 5 centimètres de profondeur. Les extrémités des lobes des feuilles sont pointues. En automne, les feuilles se parent d’un rouge vif presque orangé.

 

Données factuelle concernant le chêne rouge

Description
Le bois du chêne rouge constitue une alternative aux chênes blancs indigènes (chênes pédonculés et chênes sessiles) et est environ 50 % moins cher. Ce bois présente des avantages en raison de sa croissance souvent droite, des nœuds moins nombreux et des dimensions imposantes des troncs.

Transformabilité
Le bois, certes très dur, du chêne rouge peut toutefois être aisément travaillé et collé. Mais le chêne est bien moins apte au cintrage que le hêtre ou le frêne, par exemple. 

 

Séchage
Le séchage du chêne rouge, comme celui de pratiquement toutes les espèces de chênes blancs, est complexe et exige une grande expertise et beaucoup de patience. Il n'y a probablement aucune autre essence de bois indigène qui soit aussi peu encline à évacuer son eau que le chêne. Comparé au chêne blanc, le chêne rouge a plus tendance à se fissurer lors du séchage.   
 

Domaines d’utilisation
Le bois de sciage du chêne rouge est principalement utilisé pour la fabrication de fenêtres et dans l’aménagement intérieur pour les portes, les différents bois d’encadrement, les moulures, etc., souvent en rapport avec les réglementations de protection contre les incendies, qui doivent être appliquées. Les surfaces sont souvent lasurées ou laquées car le bois, comparé à celui des chênes blancs, n’est pas très décoratif. Le bois du chêne rouge est moins résistant que celui du chêne blanc et ne convient donc pas non plus aux applications en extérieur.

 

Le chêne rouge chez Girsberger

Chez Girsberger, le bois de sciage est disponible sur stock dans des épaisseurs de 50 / 60 / 70 / 80 / 90 mm. Les longueurs sont généralement comprises entre quatre et cinq mètres. 

Avez-vous d’autres questions?

Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner au sujet des épaisseurs, longueurs et qualités disponibles dans nos stocks de bois de chêne rouge.
Faites-nous part de vos exigences concernant vos projets en bois massif et, sur la base de vos indications, nous soumettrons la meilleure proposition en termes de qualité, de prix et de disponibilités.

Plus d'essence de chêne